Collections Permanentes

Les Collections permanentes du Musée vous font plonger dans l’histoire de Montmartre et vous en dévoilent la richesse. Au cours du XIXème siècle, le paysage de Montmartre commence à se transformer. Les moulins cessent leur activité et les vignes disparaissent à cause de l’industrialisation. Montmartre sera rattaché à Paris en 1860.

C’est désormais la ville qui s’impose à la campagne que fut toujours Montmartre. Les artistes s’y installent à partir de 1870 et les cafés et cabarets artistiques se démultiplient dans les années 1880. Rapidement, ce qui caractérisera Montmartre aux yeux de tous c’est cette effervescence, cette énergie de la création, qui donna notamment lieu à l’ouverture de nombreux cabarets et cafés-concerts.

Le plus célèbre sans doute, celui du Chat Noir, accueillit de nombreux spectacles du Théâtre d’ombres créé en 1886 par Henri Rivière et Henry Somm. À la fin de 1887, avec la Tentation de Saint-Antoine, Rivière était parvenu à transformer un petit spectacle d’ombres en une production artistique extraordinairement élaborée.

Le théâtre, la chanson, le cirque et la danse ont la part belle sur la Butte. Le tout-Paris se presse pour écouter Aristide Bruant ou Yvette Guilbert déclamer leurs textes, ainsi que pour assister aux spectacles de La Goulue, La Môme Fromage ou Grille d’Egouts, toutes trois danseuses du Moulin Rouge. Toulouse-Lautrec sera l’un des artistes les plus assidus dans la représentation de ces moments de scène.

Cette effervescence artistique, c’est aussi celle des ateliers d’artistes. Le 12 rue Cortot en verra passer plusieurs, dont la plupart auront à cœur de peindre leur lieu de résidence. Le Bateau-Lavoir, non loin de là, accueille les artistes qui deviendront des grands noms de l’histoire de l’art, comme Le Douanier Rousseau, Picasso ou encore Modigliani.

Depuis sa création en 1886 la Société d'Histoire et d'Archéologie Le Vieux Montmartre a constitué au fil des années un fonds important d'œuvres composé de peintures, sculptures, affiches, dessins, lithographies, photographies. Ces collections qui ne cessent de s'enrichir relatent ainsi une vaste histoire artistique, religieuse, politique, festive et folklorique. Présentée au Musée de Montmartre, elles bénéficient du label "Musée de France". 100 000 pièces d'archives sur la vie à Montmartre, ainsi que 3 000 ouvrages et une abondante documentation viennent compléter ce fonds.

 

Anonyme, Skating. L’Homme tatoué, s. d., Lithographie, 61 × 45 cm, Musée de Montmartre, collection Le Vieux Montmartre

Théophile-Alexandre Steinlen, (1859-1923) Affiche pour une tournée du Chat-Noir, 1896 (détail), Lithographie, 60 × 39 cm, Musée de Montmartre, collection Le Vieux Montmartre

André Gill (1840-1885), Enseigne du Lapin-Agile, 1875-1880, Huile sur bois, 150 × 110 cm, Collection Yves Mathieu, dépôt au Musée de Montmartre