Le musée est ouvert du mercredi au dimanche.

Montmartre et la Commune

Jusqu'au 1er septembre 2021

Exposition-dossier

Engagée depuis juillet 1870 dans la guerre contre la Prusse, l’armée française capitule à Sedan le 2 septembre, entraînant la chute du Second Empire et la proclamation de la République deux jours plus tard.

Paris, siège du nouveau gouvernement, choisit de résister à l’invasion prussienne. Le siège de la ville, long et pénible, s’achève le 28 janvier 1871 avec la signature de l’armistice, laissant un goût amer à ses habitants, humiliés. Paris gronde.

Le 18 mars 1871, l’armée de Thiers tente de récupérer les canons entreposés sur la Butte Montmartre ; habitants et gardes nationaux s’y opposent, Paris se soulève : c’est le début de la Commune de Paris. S’ensuivent 72 jours d’insurrection et de combats entre fédérés et Versaillais, au cours desquels Montmartre joue un rôle décisif. La « Semaine sanglante » met fin à cette parenthèse intense et passionnante de l’Histoire, laissant derrière elle des milliers de victimes.

A l’aide de documents originaux issus des archives de la Société du Vieux Montmartre (photographies, gravures, lettres, documents officiels, coupures de journaux…), revivez l’histoire de la Commune là où elle a commencé.

Une exposition organisée par la Société du Vieux Montmartre, avec le soutien du Musée de Montmartre et de la Mairie du 18e.

 

COMMISSARIAT 

Isabelle DUCATEZ, directeur du Vieux Montmartre

Pauline CLEMENT BAYER, assistance administrative et recherche


  • 3 juin 2021 - 1 septembre 2021