Suites aux annonces gouvernementales, le musée sera fermé à partir de vendredi 30 octobre et jusqu'au 1er décembre au moins.

L’universalisme d’Otto Freundlich au cœur de l’histoire tragique de l’Europe du XXe

freundlich engage

REPROGRAMMATION EN COURS -

Otto Freundlich, figure singulière d’artiste et théoricien de l’abstraction, a cherché à travers son art à faire advenir un monde meilleur, visant l’unité de l’humanité. Acteur des avant-gardes artistiques durant la première moitié du XXe siècle, entre la France et l’Allemagne, Otto Freundlich n’aura de cesse de chercher à mettre en œuvre sa philosophie humaniste et sociale au moment même où ses origines juives le destinent à une fin tragique. Mario Choueiry interroge : de quoi l’universalisme d’Otto Freundlich est-il le nom ?

 

Peu conformiste, l’artiste allemand d’origine juive reconverti au protestantisme, Freundlich partagera sa carrière artistique entre la France et l’Allemagne. Suite à l'atmosphère hostile contre les artistes de gauche qui règne sous la République de Weimar, Freundlich s'installe définitivement en France en 1925, néanmoins il sera interné à partir de 1939 dans des camps de rassemblements et ensuite déporté en 1943 et mis à mort à son arrivée à Sobibor. Marie-Bénédicte Vincent retrace le contexte historique du destin tragique d’Otto Freundlich.

 

Mario Choueiry, enseignant l’histoire de l’art moderne à l’École du Louvre et à la Sorbonne Abu Dhabi

Marie-Bénédicte Vincent, normalienne, historienne et spécialiste du nazisme

 

Exposition Otto Freundlich

Rendez-vous

Le mercredi 18 novembre à 17h

Durée

1 à 2h

Tarif

6 euros