Les œuvres disparues d’Otto Freundlich, une histoire d’ateliers, entre Berlin et Paris - Musée de Montmartre

Le Musée est ou­vert tous les jours, sauf le mardi.

Les œuvres disparues d’Otto Freundlich, une histoire d’ateliers, entre Berlin et Paris

Freundlich expose au MAHJ

REPROGRAMMATION EN COURS -

En 1937, Freundlich connaît le funeste honneur de voir sa sculpture Grande Tête figurer en couverture du catalogue de l’exposition « Entartete Kunst » organisée par le régime nazi. Avant d’abandonner son atelier à Berlin, il y laisse des œuvres dont il dresse une liste. Puis il confie ses clefs et part à Paris. Depuis lors, aucune trace de ces œuvres. Denise Vernerey-Laplace évoquera le sort, la valeur historique de ces œuvres disparues, au statut inclassable et incertain. Entre spoliation, pillage culturel et vandalisme…

 

Denise Vernerey, Docteur en Histoire et Civilisations, Chercheuse associée au Centre Georg Simmel, CNRS-EHESS

Sa thèse de doctorat portait sur Otto Freundlich : « Regards de l’Est sur l’abstraction ». Otto Freundlich, Etienne Béothy, Jean Leppien. Directeur de recherches : Michael Werner, CRIA, EHESS, Paris, UMR 8131 Paris, 2012, EHESS. (2012 ; publiée Lille, ARNT, 2013)

Exposition Otto Freundlich

Rendez-vous

Le mardi 05 mai à 19h00

Durée

1 à 2h

Tarif

info à venir

 

Réservations: prochainement

01 49 25 89 39